En janvier 2020, je me suis lancé dans la lecture du roman Civilizations de Laurent Binet, lauréat du prix Goncourt du premier roman en 2010 pour HHhH. Ce livre m’a totalement absorbé. L’auteur propose une uchronie : un récit d’évènements fictifs à partir d’un point de départ historique.

Voici la 4e de couverture :

“Vers l’an mille : la fille d’Erik le Rouge met cap au sud.

1492 : Colomb ne découvre pas l’Amérique

1531 : les Incas envahissent l’Europe

Civilizations est le roman de cette hypothèse : Atahualpa débarque dans l’Europe de Charles Quint. Pour y trouver quoi ? L’Inquisition espagnole, la Réforme de Luther, le capitalisme naissant. Le prodige de l’imprimerie, et ses feuilles qui parlent. Des monarchies exténuées par leurs guerres sans fin, sous la menace constante des Turcs. Une mer infestée de pirates. Un continent déchiré par les querelles religieuses et dynastiques. Mais surtout, des populations brimées, affamées, au bord du soulèvement, juifs de Tolède, maures de Grenade, paysans allemands : des alliés. De Cuzco à Aix-la-Chapelle, et jusqu’à la bataille de Lépante, voici le récit de la mondialisation renversée, telle qu’au fond, il s’en fallut d’un rien pour qu’elle l’emporte, et devienne réalité. “

Ce roman historique se prête très bien à la réalisation de cartes. J’ai alors décidé de tenter de rencontrer Laurent Binet pour lui proposer d’illustrer son texte. La rencontre a bien eu lieu et j’ai aujourd’hui la joie de vous présenter les deux planches réalisées à la main et qui figurent dans la réédition du roman au chez Poche.

Il s’agit :

  • d’une carte représentant le partage du monde fixé par l’édit de Bordeaux de 1544
  • d’un arbre généalogique avec l’ensemble des personnages du livre

J’espère que ces éléments vous donneront envie de découvrir cet auteur si singulier. Civilizations a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française en 2019.

édit de bordeaux

édit de bordeaux©Christophe Chabert