Un découpage de la France en 13 régions et 20 provinces

France des 13 régions et 20 pronvinces

Je propose ici un découpage de la France en 8 régions métropolitaines, 5 régions d’outre-mer et 20 provinces. Il est le résultat de la carte des réseaux urbains présentée ci-dessous.

Les provinces remplaceraient nos départements actuels. L’Outre-mer n’apparaît pas sur la carte. La Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et Mayotte deviennent des régions uniques (sans province) tout comme le Nord et la Corse.

La nouvelle région Francie, disproportionnée avec ses 20 millions d’habitants, correspond à l’air d’influence de la capitale parisienne (pour information le land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie en Allemagne compte 17,9 millions d’habitants).

L’Ile-de-France, région capitale, est une collectivité unique sous le contrôle de la métropole du Grand Paris (fusion de l’intra-muros avec les départements de la petite couronne).

–> un historique des découpages du territoire français disponible plus bas

 

La France des réseaux urbains :

Réseaux urbains français

 

Historique sur les découpages administratifs de la France : 

  • Provinces de l’Ancien régime (avant 1789)

provinces de l'ancien régime

  • Révolution : la France des départements

  • 1955 : création des programmes d’action régionale
  • 1969 : échec du référendum visant à élargir le rôle des régions 
  • 1982 : la loi de décentralisation (Gaston Defferre) consacre le terme de région et en fait des collectivités territoriales à part entière 

  • 2003 : le statut de collectivité locale des régions est inscrit dans la Constitution 
  • 2015 : redécoupage 

© Christophe Chabert

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. nicolas

    comment ça la Bretagne n’est toujours pas réunie avec elle-même ?

    – les aires urbaines de Rennes et Nantes ne sont pas loin de se toucher
    – les quatre villes de Angers, Tours, Le Mans et Laval forment un grande carré/cercle cohérent qu’on pourrait appeler “vallée de la Loire”

    https://www.insee.fr/fr/statistiques/graphique/1285725/Figure_4.jpg

    Nantes a toujours été en Bretagne depuis l’an 851 (traité d’Angers) et fut sa capitale de nombreuses fois. À la révolution le duché de Bretagne a été divisé en 5 départements.
    Hélas les fonctionnaires sous Vichy puis Pompidou ont gribouillé des régions artificielles sur un coin de table, qui depuis Mitterrand sont élues au suffrage universel…
    Ce qui ne les rend pas plus légitimes auprès des habitants. Tout Nantes est grafittée de ’44=BZH’. En 2018 plus d’un dixième (!) des habitants de Loire-Atlantique a signé une demande de référendum pour être rattachés à leur région historique.
    Comme l’histoire nous l’a appris, tracer des frontières qui ne prennent pas en compte la volonté de vivre ensemble, est rarement heureux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :